QI GONG : Pratiques enseignées


Voici les différents Qi Gong, qu'après plusieurs années de pratique, il m'est possible de vous transmettre. Je voudrais ajouter ici que connaître une « méthode » ne veut pas dire connaître le nom des mouvements qui la composent, leur enchaînement et la gestuelle correcte pour les effectuer. Ce sont simplement de bons outils pour continuer à l’explorer confortablement. Seule une pratique personnelle et régulière permet de recueillir les bénéfices de cette discipline.


Pour les cours particuliers, si vous débutez, je vous conseillerais de prendre contact avec la discipline par quelques séances de travail autour de mouvements de base donnant la conscience de l’axe corporel et de la détente globale (le nombre de séances variera suivant votre envie, vos besoins et votre évolution). Une fois le goût et l’envie de la pratique installés, nous pourrons aborder l’apprentissage d’une méthode de votre choix.

Dao Yin Yang Sheng Gong

(Qi Gong créé par Maître Zhang Guende professeur de l'université de Pékin)
Cette méthode se compose de plus d'une vingtaine d'enchainements, chacun composé dans le but de travailler un système énergétique spécifique. Ces pratiques  accentuent l'enracinement en renforçant les jambes et grâce à leurs mouvements circulaires et torsadés stimulent la circulation et la concentration du Qi dans tout le corps. Les structures corporelles et énergétiques y sont travaillées dans leur globalité favorisant ainsi l'unité de l'être. Tout en proposant un travail énergétique profond qui revitalise les organes internes, ces enchaînements font naître en soi un véritable plaisir de se mouvoir, en harmonie avec son souffle et son esprit.

Voici les enchaînements de Dao Yin Yang Sheng Gong que je vous propose de pratiquer :

  • Qi Gong Général de Santé : (principal support de cours) Dao Yin Bao Jian Gong

  • Qi Gong pour détendre le cœur et régulariser le sang : Shu Xin Ping Xue Gong

  • Qi Gong pour renforcer les reins et l'énergie vitale: Yu Zhen Du Yuan Gong

  • Qi Gong pour dégager le foie et libérer la vésicule biliaire : Shu Gan Li Dan Gong

  • Qi Gong pour renforcer les poumons et favoriser la respiration : Yi Qi Yang Fei Gong

  • Qi Gong pour harmoniser l'estomac et renforcer la rate : He Wei Jian Pi Go

Qi Gong au féminin


Je vous invite à consulter la page concernant cette approche spécifique du travail énergétique féminin et tous les bienfaits qui en découlent. (En Cliquant ici )

L’esprit de l’Obscurité est immémorial, éternel. 
C’est le principe féminin des origines. 
Les racines du ciel et de la terre s’élancent de sa porte mystérieuse.
Toujours renouvelé, il se répand dans l’univers.
Indéfiniment. Il ne s’épuise jamais.

Tao Te King - Lao Tseu- Traduction Conradin Von Lauer


Méthodes officielles

Depuis quelques années, la Fédération Officielle de Qi Gong en Chine a fait des recherches pour structurer et développer des méthodes traditionnelles appartenant au patrimoine culturel chinois. Ces méthodes ont été enseignées sous diverses formes au cours des siècles, jusqu’à nos jours.


Les experts de « l’Association Nationale de Qi gong Santé de Chine – Fédération officielle de Qi gong en Chine » ont fait des recherches autour des différents styles existants. Leur travail de restructuration a abouti à la formulation de formes efficaces et fidèles à la tradition. Une attention particulière à été mise sur la pédagogie des mouvements pour permettre à tous pratiquants débutants d’aborder la forme complète et d’en tirer tous les bienfaits. 


Qi Gong des 5 Animaux 

Cette méthode est traditionnellement attribuée au célèbre médecin Hua Tuo, officiant pendant la dynastie des Han ( II ème siècle a.p JC). Les 5 animaux : Le tigre, le cerf, l’ours, le singe et l’oiseau sont le refflet des 5 éléments et des 5 organes. Cette méthode renforce l’énergie vitale, harmonise les cinq organes et développe l’équilibre. En imitant la gestuelle et l’esprit de chaque animal, le pratiquant améliore son état de santé général ainsi que son humeur.



Ba Duan Jin

« Les Huit Pièces de Brocart » pour améliorer la santé est une méthode très populaire en Chine. A travers la contraction et le relâchement musculaire on favorise la bonne circulation du sang et de l’énergie tout en massant les organes internes.



Yi Jin Jing

Cette méthode, traditionnellement attribuée au travail du monastère de Shaolin, a connu au fil du temps de nombreuses variantes suivant les écoles qui se l’appropriaient. Sa pratique renforce le système tendino-musculaire tout en l’assouplissant. Les exercices de cette méthode font circuler l’énergie dans le corps et réalisent un entretien de la vitalité des tissus et de leur tonicité.

NEI YANG GONG

        Qi Gong pour nourrir l’intérieur 

Cette méthode a été mise au point par le docteur Liu Gui Zhen, qui a structuré le Qi Gong médical en Chine dans les années 50. C’est le père de madame Liu Ya Fei, directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe (Chine).

La méthode comporte 2 enchaînements dynamiques de 6 mouvements et 2 formes de respirations spéciales : la respiration douce, Yin (inspiration, expiration, suspension…) et la respiration dure, Yang (inspiration, suspension, expiration…). C’est une méthode complète ; elle renforce les os et les tendons, tonifie les quatre membres, régularise les organes et les entrailles, harmonise l’énergie et le sang.

Sur le plan corporel, les mouvements portent sur l’extension de la colonne vertébrale, son étirement et ses torsions ainsi que l’assouplissement de toutes les articulations en particulier des épaules, du bassin et de la région lombaire.

Ces mouvements spiralés et tout en rondeur, ainsi que la respiration particulière appliquée à ces derniers, demandent une structure corporelle et un ressenti énergétique déjà en place ; c’est pourquoi il est recommandé d’être pratiquant de Qi Gong depuis au moins 1 à 2 ans, suivant l’intensité de la pratique, avant d’aborder cette méthode. 

Pratiques locales


Qi Gong pour la région cervicale

Cette méthode a été créée par madame Lui Ya Fei au Centre National de Qi Gong de Beidaihe (Chine) et a reçu un prix de l’Académie des Sciences de Pékin en 1991.
Ce Qi Gong constitue une excellente méthode d’entretien des régions cervicales, dorsales et des épaules. Il peut aider à diminuer les tensions et contractures douloureuses ainsi que les effets du stress de la vie quotidienne par la détente qu’amènent ces exercices doux et accessibles à tous. Il se compose d’un enchaînement en position debout (10 mvts) et d’un enchaînement en position assise (7 mvts), à pratiquer selon les besoins, les possibilités ou l’envie du moment.





Qi Gong pour la beauté du visage


Cette technique d’auto-massages de la région céphalo-faciale est une solution saine et naturelle au teint terne, à l’acné et à la formation prématurée des rides. Elle est basée sur les principes de médecine chinoise et peut à la fois améliorer la santé et l’apparence physique. Sous l’effet de ce soin auto-prodigué, le visage se lisse et s’illumine.


Pratiques assises


- Quelles sont les différences avec les pratiques de Qi Gong mobiles en position debout ?

Ces pratiques ne nécessitent aucune gestuelle particulière, elles peuvent donc être abordées par tous sans appréhension particulière au niveau de la souplesse ou de la station prolongée debout. Souvent lorsque l'on aborde pour la première fois la pratique du Qi Gong, le corps n'est pas encore détendu ce qui peut provoquer dans la recherche en mouvement des tensions ou des blocages, ces désagréments sont moins fréquents dans la pratique des Qi Gong statiques en position assise.

- Quels sont leurs intérêts ?

N'ayant pas de mouvements physiques à mémoriser, elles favorisent la concentration de l'esprit et la prise de conscience ainsi que le développement de la respiration.

En recherchant à relaxer le corps et à apaiser son mental nous réduisons notre stress, souvent en cause dans de nombreux problèmes physiques et émotionnels.
En s'entrainant à guider l'énergie dans notre corps grâce à la visualisation nous entretenons notre vitalité, dans le calme et la détente.
Grâce à ces pratiques statiques, nous pouvons apprendre à conserver, transformer et accroître notre énergie, afin de s'en servir pour défaire les blocages, stimuler le système immunitaire donc prévenir les maladies.

Le sourire intérieur :

Le sourire intérieur est extrêmement efficace pour neutraliser les stress de la vie quotidienne. Cette pratique fait circuler le Qi, en produisant une énergie bienveillante qui apporte santé, bonheur et longévité.
Les émotions négatives dissipent notre force de vie; le sourire véritable adressé à toutes les parties du corps produit une énergie d'amour très positive capable de stimuler et d'entretenir la vie dans chacune de nos cellules.

L'orbite microcosmique ou petite circulation céleste :

Cette technique séculaire consiste à guider grâce à sa concentration son énergie dans la boucle constituée par le vaisseau gouverneur (réservoir de l'énergie Yang, dans le dos) et le vaisseau conception (réservoir de l'énergie Yin, sur la face antérieure du tronc). L'objectif est d'accumuler de l'énergie dans ces deux vaisseaux pour stimuler leur circulation afin qu'ils puissent à leur tour alimenter et réguler la circulation de l'énergie dans les douze méridiens principaux, reliés aux membres et aux organes internes. L'intérêt de cette pratique est de renforcer le corps et le système immunitaire tout en entraînant l'esprit à rester calme et en paix.

Relaxation et respiration spéciale :

Ces méthodes font parties des pratiques du NEI YANG GONG statique, issus du Qi Gong médical, élaboré par Monsieur Liu Gui Zhen et sa fille Madame Liu Ya Fei à l'hôpital de Beidaihe en Chine. Elles régularisent de façon général l'énergie dans le corps, équilibre les Yin et les Yang tout en développant les défenses immunitaires. Trois méthodes sont surtout développées; une pour calmer l'hypertension et aider au sommeil, une pour tonifier le corps en stimulant les fonctions énergétiques et une pour équilibrer l'énergie dans la globalité du corps.

RETOUR EN HAUT DE PAGE